Alka

Temps de lecture: 7 - 13 minutes
Alka Branko Čović

Depuis des siècles, Sinj est une perle dont chaque gouvernement aurait voulu s’orner. En effet, cette ville représente, de part son emplacement géographique, un lieu stratégique et ayant le rôle de frontière entre la côte et l’arrière-pays. Cette dernière est entourée de hautes montagnes, de la rivière Cetina et de ses affluents. Malgré des tremblements de terre, sa destruction par les conquérants, l’imposition à de nouvelles coutumes, langues et religions, Sinj s’en est toujours relevée plus forte, ardente et rebelle. Fère Andrija Kačić Miošić, grand poète populaire, chante la gloire de la grande victoire sur les Turcs en 1715. Il chante: '' Sinj, massue dorée, héroïne de l'Antiquité '' ...

En honneur à sa Sainte patronne, Sainte Vierge de Sinj, qui selon la tradition a chassé les Turcs ('' on a vu une femme en blanc marcher sur les murailles de Sinj''), les habitants de Sinj ont établi l’Alka, un tournoi chevaleresque, comme signe d’une reconnaissance éternelle de loyauté et de respect. Ainsi, ce tournoi s’organise chaque année, le premier dimanche d'août, pour commémorer cette glorieuse victoire.

Le nom Alka (tur. / arabe halqa:., anneau, cercle) vient de l’anneau qui se trouvait sous la selle du cheval d’un pacha et générale (serasker) turc Čelić. Dans la cérémonie de l’Alka, deux hommes accompagnent par la bride un cheval qui symbolise le cheval du pacha, edeka. L’Alka est composé de deux cercles de fer concentriques reliés par trois bras, de sorte que la distance entre les cercles est divisée en trois parties égales. Le petit cercle central vaut trois points (punta), la partie supérieure vaut deux points et les deux parties inférieures valent chacune un point. L’alkar au galop tente d'atteindre l'anneau central avec sa lance en bois munie d’une pointe de fer. Le gagnant est celui qui arrive en trois essais à décrocher l’Alka valant le plus de points avec sa lance. Si plusieurs candidats ont le même nombre de points, ils rejouent jusqu’à ce que l’un d’entre eux collecte plus de points. Cette action est appelée pripetavanje.

Les festivités de l’Alka durent trois jours. Elles commencent le vendredi aux enchères pour Bara, suivi le samedi par la compétition appelée Čoja. La procession solennelle de l’Alka est dirigée par le harambaša et sa suite sélectionnée (alkarski momci), ils sont suivis de porteurs de massues dit buzdovandžije enfin à la fin de la procession arrive le bouclier du trophée turc et les guides d’edeka. La troupe de l’Alka à cheval est disposée en double rangée et est dirigée par le porte-drapeau (portant le drapeau de la Société des Chevaliers d’Alka, accompagné par une image de la Sainte Vierge de Sinj et le drapeau tricolore croate), elle est suivie des lieutenants, des alkars, et enfin le commandant du défilé de l’Alka avec son adjudant. Au bout de la procession se trouve le alajčauš (commandant d’alkars lanciers). Lors du défilé de l’Alka, au moins 11 alkars lanciers participent, au plus 15 et exceptionnellement 17. Harambaša et les garçons d’Alka sont à pied dans le défilé. Les Alkars sont sur des chevaux richement décorés. Les Alkars sont vêtus d’uniformes anciens originaux des chevaliers défenseurs de Sinj au XVIIIème siècle. Ils sont armés d'une lance et ont une épée à leur hanche gauche.

L’Alkar doit être originaire de Cetina, c’est à dire de la région de Sinj et doté d’un bon œil et d’une main droite forte (oko sokolovo i čvrstu desnicu), et surtout doit être un homme honorable et honnête pour pouvoir participer à la compétition.
L’Alka apparaît à un moment où en Europe il y a beaucoup de tournois chevaliers similaires. Tous sont maintenant tombés dans l'oubli, sauf l'Alka de Sinj. D’ailleurs, elle est protégée par l'UNESCO en tant que patrimoine mondial immatériel et est à l’aube de son 300ème anniversaire. L’Alka représente un symbole de la lutte pour la liberté, la paix et le chemin de la foi et de l'espérance. Elle unit le passé et le futur et glorifie également l'honneur et l'honnêteté, les coutumes de nos ancêtres, l'héroïsme et le courage.

Alka - Intéressant

Les Alkars qui ont remporté la victoire avec trois coups au milieu (u sridu).

  • 1866. – Petar Vuletić
  • 1887. – Nikola Cerinić
  • 1898. – Nikola Cerinić
  • 1899. – Nikola Cerinić
  • 1901. – Josip Ćatipović Ivanov
  • 1906. – Stipe Milun
  • 1931. – Stjepo Tripalo
  • 1948. – Dušan Romac
  • 1960. – Ante Milun Ivanov
  • 1963. – Dušan Jerkan
  • 2006. – Ante Poljak
  • 2009. – Ante Zorica

Les Alkars avec le plus de victoires

L’Alkar le plus victorieux dans l'histoire est Nikola Cerinić. Il a été couronné 12 fois comme gagnant d’Alka de Sinj et a participé aux Alka de 1867 à 1899. Nicolas Jelinčić - Bećo est sorti vainqueur 8 fois dans la période de 1900 à 1935. Joso Boko a remporté cinq victoires dans l’Alka dans la période de 1914 à 1930. Janko Kelava dans la période de 1961 à 1975 ainsi que Anđelko Vučković-Ako de 1974. à 1996.

Les gagnants avec le maximum et le minimum de points

Nikola Jelinčić - Bećo a gagné l’Alka en 1932 après le cinquième rejeu pripetavanje, en recueillant 16 points au total, ce qui s’est écrit dans les annales de l'Alka comme le plus grand nombre de points gagnés. En tant que gagnant avec le plus petit nombre de points, l'histoire enregistre Dušan Dinarina qui a remporté l’Alka avec seulement 5 points en 1979.

Les Alkars avec le plus grand nombre de comparutions

L’Alkar Ante Grabovac Ivanov a le plus grand nombre d'apparitions à l'Alka de Sinj. Il a couru l’Alka même 45 fois dans la période de 1873 à 1926 et a été 4 fois le gagnant. Pour le nombre record d'apparitions, il faut mentionner Stipe Miluna et Nikola Jelinčić qui ont participé 43 fois à l’Alka.

Les Alkars vivant qui ont victorieusement remporté la victoire le plus grand nombre de fois sont:

  • Ognjen Preost, 5 fois (en 1992., 1995., 1997., 1998., 1999.)
  • Stipe Breko, 4 fois (1977., 1980., 1982., 1988.)
  • Joško Marić, 3 fois (1978., 1990., 2000.)

Alka et la République de Venise

La victoire et l'héroïsme des gens de Sinj, lors de la bataille contre les Ottomans en 1715, ont été particulièrement célébrés à Venise. Les pouvoirs suprêmes vénitiens ont donc fait la demande de peindre un tableau de bataille sous Sinj dans la salle du doge vénitien.

Alka et Bajamonti

Julije Bajamonti (1744 - 1800), très distingué poli-historien de Split, est l'auteur du plus ancien document écrit sur Alka de Sinj.

Alka a charmé une tête couronnée

En 1818, l’empereur d'Autriche François Ier a visité Sinj en compagnie de son épouse l'impératrice Caroline. En l'honneur de l'impératrice, on a préparé le tournoi de l’Alka de Sinj. Celui-ci a tellement plu à l'empereur qu'il a déterminé que le gagnant serait récompensé de 200 couronnes du trésor impérial. Selon les sources, François Ier a récompensé le vainqueur de l'époque d’un anneau précieux et à la Société des Chevaliers d’Alka un drapeau impérial.

Alka – Frédéric Auguste de Saxe - Danica illyrienne

En 1838, l’Alka a eu lieu en l'honneur de la visite du roi de Saxe Frédéric Auguste II à Sinj. Le compagnon du roi, Johann Sartory, a écrit dans son journal que le roi était étonné par l’amour des gens de Sinj pour ce tournoi chevaleresque ainsi que par la richesse de son contenu. Le manuscrit de Sartory sur l’Alka de Sinj a été traduit la même année par le grand écrivain croate et un futur gouverneur plébéien (ban pučanin) Ivan Mažuranić et a été publié dans les pages de la première revue littéraire croate, Danica illyrienne.

Alka et Francois Joseph

En 1908, les Alkars et leurs garçons étaient les invités de l'empereur et roi François-Joseph Ier à Vienne au cours du 60ème anniversaire de son règne. François Joseph avait lui-même assisté à l'Alka de Sinj en 1875 lors d’une Alka gala en l'honneur de son arrivée à Sinj. En 1842, Sinj avait été visitée par son père, l'archiduc d'Autriche François Charles, en l'honneur duquel une Alka gala avait également été préparé.

Alka et Dinko Simunović

En 1908, l’écrivain croate Dinko Simunović a publié une histoire romantique Alkar. C’est l'œuvre la plus originale et la plus célèbre dont le thème est l’Alka de Sinj. Alkar de Šimunović a été traduit en plusieurs langues même en chinois. Intitulé « L’Anneau », il a été publié en 1936 par une maison d'édition renommée à Shanghai de Shangiru.

Alka et Stjepan Radić

En 1928, les célébrations d’Alka ont été délaissées en raison de l'assassinat tragique du politicien croate Stjepan Radić. Au lieu de courir l’Alka, les alkars sont allés à Zagreb pour la célébration des funérailles de Radić.

Alka et la télévision

En 1965, il était déjà possible de regarder l’Alka à travers les petits écrans. Le commentateur de la première transmission de télévision de l’Alka était le légendaire et inimitable journaliste sportif de Sinj, Mladen Delić.

Alka et la guerre pour la patrie

En 1991, les Alkars étaient les seules troupes croates historiques qui ont participé à la cérémonie militaire de la Garde nationale à Zagreb (28 mai). Cette journée est maintenant célébré comme l'anniversaire de l'armée croate.

Alka et l’Oktoberfest

En 1996, les Alkars de Sinj ont participé à l'ouverture du festival folklorique le plus grand dans le monde, l'Oktoberfest à Munich.

Alka et Chicago

En 2006, lors de la célébration du centenaire de la Société de Vierge de Sinj qui regroupe les Croates à Chicago, les Alkars ont participé à la cérémonie de procession traditionnelle dans les rues de Chicago portant une image de sa patronne, la Vierge de Sinj.

Autres Activités

  • L’Alka a eu lieu le mardi gras jusqu’en 1820.
  • Au cours de sa longue histoire, l’Alka a eu lieu en présence des rois de quatre pays différents: d’Allemagne, d’Autriche (Autriche - Hongrie), de Saxe, de Yougoslavie et de Roumanie.
  • La musique de la ville de Sinj est un acteur indispensable et l'un des symboles de la cérémonie de l’Alka.
  • L’orchestre de cuivres (Brass band) a participé pour la première fois à la cérémonie de l’Alka en 1863.
  • En 1901, l’invité spécial de l’Alka était le dernier grand brigand dit hajduk Andrijica Šimić.
  • Le titre du gagnant de l'Alka attribué 12 fois (le plus grand nombre dans l'histoire) appartient à Nikola Cerinić, originaire de l’île de Brač. Bien que les anciens règlements de l’Alka n’autorisent pas la participation à ceux qui sont nés hors du territoire de Sinj, Cerinić a quand même pu participer grâce au fait qu’il avait élu domicile à Sinj depuis 20 ans déjà.
  • En 1931, la compétition de l’Alka de Sinj a été filmée par les caméras de l’entreprise du film américain de Fox Film pour les besoins des journaux de cinéma mondialement connus.
  • En 1936, le roi Édouard VIII et sa bien-aimée Wallis Simpson, qui étaient à ce moment-là sur une croisière le long de la côte dalmate, auraient dû assister à l’Alka de Sinj. Les gens de Sinj avaient, pour l’occasion, particulièrement décoré leur ville et avait fait un pavillon spécial sur la piste de l’Alka pour le roi et sa compagne. Il a donc afflué à Sinj un grand nombre de journalistes et photographes qui accompagnaient le couple amoureux le plus célèbre de l’époque. Toutefois, au dernier moment, la visite n’a pas eu lieu.
  • A l'occasion du 250ème anniversaire de l’Alka de Sinj, le célèbre compositeur et chef d’orchestre Oskar Danon a écrit une opéra intitulée « Alkar » en 1965.
  • Vukovar, ville héroïque et symbole de la défense croate, est la seule de toute la Croatie qui a une rue en l'honneur de l’Alka de Sinj.
  • Les Alkars ont accueillis le président américain Bill Clinton en 1996 à Pleso, l’aéroport de Zagreb. A cette occasion, le président croate de l'époque, Franjo Tudjman, a offert à l’invité américain un don spécial, le pistolet ancien de l’Alka dit kubura.
  • En 2010, l’Alka de Sinj a été inscrite sur la liste représentative de l'UNESCO du patrimoine culturel immatériel de l'humanité

Pjesma 'Sinjski Alkari'

Mortars roaring, flags fluttering in the wind,
Heroic day of Sinj is nearing,
The Madonna of Sinj, Queen of all,
Guards our faith in the age-old dream.

...

Music: Nikica Kalogjera Lyrics: Drago Britvić

Alka de Sinj comme un témoin vivant de l'histoire unique

Une fois par an, le premier week-end d’aout, l’histoire de cette petite ville renaît dans les rues de Sinj ainsi que dans les environs. Comme la ville de Sinj et ses alentours sont riches d’histoire, cette manifestation historique n'est pas une simple imitation de l'Antiquité. L'histoire est ici unique et originale, ainsi que sa vivification. Ici l’Alka de Sinj fait partie de l’Histoire.L’Alka de Sinj est un phénomene qui est créé et légué par une histoire

difficile et complexe de la région de Sinj. Il s'agit d'une trace du passé, d’un petit coin de terre croate ou l’Empire ottoman et la République de Venise, l'islam et le catholicisme, l'Orient et l'Occident se sont rencontrés et ont partagé le bon et le mauvais. Nous savons tout a propos des guerres, des batailles, des martyrs et tout le mal que ces deux civilisations ont laissé derriere elles, mais ce qui n’est pas connu est comment ces deux cultures ont enrichie la culture locale et ont créé le monument historique et culturel unique dans le monde. L’Alka de Sinj est un témoignage de premiere main.

L’Alka de Sinj est la meilleure preuve que la rencontre des civilisations ne laisse pas que des dégâts. Ce tournoi doit sa particularité et la richesse de son contenu a l’adaptabilité et la compatibilité mutuelle des différentes cultures. Tout ce qui rend l’Alka unique et pourquoi il enchante depuis des siecles - la nature meme du tournois chevalier, des paysages, les uniformes, les armes – est un reflet de la transmission harmonieuse des différentes influences culturelles.

Alka de Sinj ne célebre pas la supériorité d'une culture sur une autre. Elle a été fondée en guise de remerciement des anciens combattants a la Vierge Marie pour son aide dans la défense de Sinj et non comme un acte triomphant. L’Alka de Sinj n'est pas un événement culturel exclusif a la Croatie, mais par sa composante orientale il est aussi un «document» historique valable.

Bien que marquée par les guerres et les héros, l'histoire de la région n'est pas seulement une histoire de division entre les civilisations, mais elle est un point de rencontre entre la culture et l'histoire et leur complémentarité mutuelle. L’Alka de Sinj est un monument, un dernier vestige vivant de cette histoire unique. C’est pourquoi a Sinj on vit l’Histoire différemment et de façon particuliere. Ici l’Histoire est marquée par l’Alka.

Jakov Žižić

COVID19 Info

Partners

Office du tourisme de Sinj

Put Petrovca 12
21230 Sinj

+385 21 826 352

visitsinj.hr

Lundi-Vendredi: 8-16 h